CONNEXION

Les commissions d’approbation des étalons et confirmation des poulinières

Epreuves d’admission des mâles et de confirmation des femelles

Les purs sangs lusitaniens Français sont soumis aux règles du berceau de la race jusqu’à nouvel ordre. Les tentatives déposées en arbitrage Européen pour obtenir que des parents pur-sang puissent se reproduire sans épreuves d’admission ont toutes été déboutées.
Il faut donc impérativement que vous présentiez vos chevaux aux épreuves.

Contrairement au Portugal, les mâles ne peuvent pas se reproduire sans avoir un carnet de saillie (délivrer par le sire) et pour l’obtenir ils doivent être confirmés et avoir fait un spermogramme ou preuve de leur fertilité (document à faire parvenir au secrétariat de l’AFL)

Comme au Portugal, les femelles peuvent se présenter pleines ou présumées et y compris suitées avant le 31 décembre de l’année de naissance du poulain, mais attention an cas de jument refusée, votre poulain aura des d’origines constatées.

CONDITIONS D’ADMISSION

  • Age minimum des chevaux : 3 ANS dans l’année de la confirmation
  • Livret validé par les haras Nationaux, vaccinations à jour, carte d’immatriculation au nom du demandeur y compris pour les chevaux nés à l’étranger.
  • Seront refuses pour un an les animaux ayant obtenu une note égale ou inférieure à 4 ou deux notes égales ou inférieures à 5 ou trois 6.

PRESENTATION LORS DES EPREUVES

Chevaux propres et toilettés à tous crins (ou rasées ou nattées pour les femelles), parés ou ferrés.
Males montés avec selle anglaise, bridon ou bride ou encore harnachement portugais traditionnel et présentés en main en bridon, bride ou caveçon.
Femelles présentées en main (uniquement) avec caveçon ou licol
Cavaliers en tenue de concours ou tenue anglaise ou tenue portugaise traditionnelle.
Présentation à pieds en tenue de concours d’élevage (blanche) ou l’une des tenues citées ci-dessus.
Le jury est habilité à refuser la présentation d’un cheval en cas de manquement.

Tout empêchement à présenter un cheval ne donnera pas lieu au remboursement des frais d’inscription SAUF SUR PRESENTATION D’UN CERTIFICAT VETERINAIRE ou un avoir sera établi pour une prochaine session.

MONTANT DES INSCRIPTIONS

FEMELLES nées en France 200 €
MEMBRE AFL à jour de sa cotisation 80 €
MALES nés en France 290 €
MEMBRE AFL à jour de sa cotisation 170 €
POUR LES CHEVAUX nés à l’ÉTRANGER Mâle ou Femelle plus 150 €

L’AFL organise les sessions deux fois par an printemps et automne, pour s’inscrire aller sur concours pour remplir le formulaire, fournir les documents et effectuer le paiement en ligne.

Voici les textes officiels du stud-book

Article 9

Commission nationale d’approbation et de confirmation

1) La commission nationale d’approbation et de confirmation est composée de trois juges :
- un expert de la race accrédité par la commission du registre, président de la commission,
- un expert de la race accrédité par les autorités portugaises,
- un représentant de l’IFCE désigné par son directeur général, secrétaire.
2) La commission nationale d’approbation et de confirmation examine les chevaux satisfaisant aux conditions d’accès à cette commission. Elle attribue l’approbation du candidat étalon, la confirmation des juments ou leur ajournement. Les motifs d’ajournement d’un candidat doivent figurer sur le procès-verbal signé de tous les membres de la commission et conservé par l’IFCE.
3) L’ajournement (ou non admission) d’un candidat (mâle ou femelle) est prononcé pour une durée inférieure ou égale à un an. L’animal non admis à la reproduction pourra être présenté à nouveau devant une commission spéciale d’appel composée comme celle définie ci-dessus réunie à l’initiative de l’Association Française du Lusitanien dans un délai qui ne pourra être inférieur à 6 mois. Si le propriétaire du reproducteur en fait la demande et en assume tous les frais, la commission spéciale d’appel pourra être réunie dans un délai plus bref, sa composition étant élargie à quatre juges par l’adjonction d’un expert choisi par le propriétaire concerné sur la liste des juges internationaux. L’appel devant la commission spéciale n’est possible qu’une seule fois ; l’avis de la commission d’appel est définitif.

Article 10

Approbation des étalons

Pour être approuvés pour produire au sein du registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne, à compter du 1er janvier 2003, les candidats étalons doivent :
- être inscrits au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne ;
- avoir leur livret validé, leur génotype déterminé, leur carte d’immatriculation à jour ;
- être âgés d’au moins 3 ans au moment de la commission d’approbation ;
- avoir été approuvés par la commission d’approbation suivant les conditions définies en annexe ;
- satisfaire aux conditions sanitaires de l’annexe VII ;
- avoir fait l’objet d’un spermogramme qui doit être envoyé à l’Association Française du Lusitanien.
L’association transmet le procès-verbal d’approbation au service SIRE de l’IFCE lorsque tous les éléments sont réunis.
Les mâles, candidats-étalons non approuvés, restent inscrits au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne.

Article 11

Confirmation des femelles

Pour être confirmées pour produire au sein du registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne, à compter du 1er janvier 2003, les juments doivent :

- être inscrites au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne ;
- avoir leur livret validé, leur génotype déterminé, leur carte d’immatriculation à jour ;
- être âgées d’au moins 3 ans au moment de la présentation devant la commission de confirmation ;
- avoir été confirmées par la commission de confirmation suivant les conditions définies en annexe.

Les femelles non confirmées restent inscrites au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne.

Article 12

Nombre de saillies autorisées

Le nombre total de saillies autorisées par étalon et par an pour produire dans le stud-book Lusitanien dépend, quel que soit le mode de reproduction utilisé, du titre de reproducteur mâle obtenu par l’étalon au 1er janvier de l'année des saillies, à savoir :
• 20 juments pour un Reproducteur ou un Reproducteur *
• 40 juments pour un Reproducteur ** ou un Reproducteur ***

Le nombre d'échantillons de semence à prélever sur chaque étalon est illimité, mais leur utilisation doit obéir aux quotas annuels ci-dessus.

Article 13

Techniques de reproduction

Les produits issus d’insémination artificielle fraîche, réfrigérée ou congelée (quel que soit le pays d’origine de la semence) sont inscriptibles au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne.

Les produits issus de l’utilisation de la semence d’un cheval mort ou castré sont inscriptibles au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne.

Les produits issus de l’utilisation de transfert d’embryons sont inscriptibles au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne.

Aucun produit né d’une technique de reproduction par clonage ne peut être inscrit au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne.

Article 14

L'éleveur/propriétaire d’un reproducteur mâle ou femelle pourra demander le classement de son cheval en tant que Reproducteur Recommandé et/ou de Mérite comme établi à l'Annexe VI. L'inscription au Livre de Mérite est réservée aux animaux réunissant les conditions visées à l'Annexe VI.

Article 15

Les examens d'animaux par la commission nationale d’approbation et de confirmation peuvent se faire à titre onéreux au profit de l’Association Française du Lusitanien selon un barème établi chaque année par le conseil d’administration de l’association.

Article 16

Droits d’inscription au registre

A partir des naissances 2011, l'inscription des produits au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne au titre de l'ascendance ou à titre initial pourra se faire à titre onéreux au profit de l'Association Française du Lusitanien, selon un barème arrêté chaque année par le conseil d'administration de cette association sur proposition de la commission du registre.

La décision devra être rendue publique au plus tard au 1er mars de l’année des naissances pour lesquelles ces droits seront demandés.

Pour les inscriptions au titre de l’ascendance, le non-paiement de cette inscription à la naissance entraîne de facto la non inscription du produit au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne. Ce produit pourra être inscrit au registre français du cheval de Pure Race Lusitanienne ultérieurement moyennant un droit d'inscription ré-évalué en fonction de son âge.

Nos partenaires

Une réalisation de l’agence
Agence INGLOBO